Les châteaux de Lausanne Le château St Maire (auf deutsch)

Photos de l'intérieur


Autres Vues ériennes de Lausanne


"Nouveau" Palais des Evêques construit entre 1397 et 1406. Commencé par Guillaume de Menthonay (1394-1406, assassiné par son barbier au Château de Lucens), terminé par Guillaume de Challant (1406-1431). A cette époque, et pendant un demi-siècle, la mode était de construire des forteresses en forme de grand cube comprenant l'habitation et la défense, tandis qu'auparavant les bâtiments s'échelonnaient autour d'une cour. Dans le canton, il existe plusieurs exemple de ce type de château: Vufflens, Blonay.






Modifié et décoré à l'intérieur par Aymon de Montfalcon entre 1498 et 1517, le Château St-Maire est un grand cube en molasse grise couronné d'un étages en briques rouges avec machicoulis et tourelles d'angle. Style de la vallée d'Aoste de l'époque (Guillaume de Chaland appartenait à une vieille famille de nobles valdotains).


Le plafond de la chambre de l'évêque au monogramme de Aymon de Montfalcon (autres photos de l'intérieur)

Le château était bien défendu, puisque en 1482, les bourgeois révoltés contre l'évêque ne purent pas s'emparer de la forteresse.

En mars 1536, sous la conduite de Naegeli, les Bernois font la conquête du Pays de Vaud, et le dernier évêque Sébastien de Montfalcon doit s'enfuir. Le château devient le siège du bailli bernois. Le château change peu. Vers 1789, le bailli construit le bâtiment à deux étages à côté du château, afin d'avoir plus d'espace et de lumière.

La colline de la Cité en 1775

1798, le dernier bailli, Louis von Büren, est sommé de cèder la place.

Dès 1811, le Petit Conseil, soit le gouvernement vaudois, s'y installe au complet.

Au cours du 19e siècle, plusieurs transformations sont intervenues: une terrasse a enterré un angle du château, la porte Saint-Maire a été détruite pour agrandir la route menant à la place du château.

En 1837, avec à gauche la porte Saint Maire

La façade principale est défigurée quelque peu par la statue du Major Davel ajoutée au siècle passé. Le Major Davel avait passé sa dernière nuit à quelques mètres de là, près de la Porte St-Maire.

Quand on examine le haut du château, on distingue les merlons fourchus, ils laissent supposer la présence de créneaux permettant aux défenseurs de se cacher à moitié. Les toits étaient probablement en retrait. On retrouve le même style de merlons aux châteaux de Locarno, de Bellinzone.

Mais ces toits en retrait pour dégager les créneaux n'étaient pas adaptés à notre climat. Les Bernois, assurant une longue période de paix, les créneaux devinrent inutiles, on les boucha et on ramena le toit jusqu'au bord des murs.

Salle de séances du Gouvernement vaudois

Aujourd'hui c'est le siège du Conseil d'Etat, Gouvernement du Canton de Vaud; il ne peut par conséquent pas être visité.

Quelques détails de la façade:


En face du château St Maire, le bâtiment du Grand Conseil avant son incendie

Photos de l'intérieur

Bibliographie

Home | châteaux du canton | châteaux suisses

©Les châteaux suisses. Die Schweizer Schlösser. The Swiss Castles