Ticino Tessin : Claro

Castalderia di Cortauro (auf deutsch )

Castalderia di Cortauro

Le village de Claro, qui s'étend au-dessus d'un cône de déjection peu escarpé, recèle dans sa fraction de Duno les ruines d'une construction défensive moyenâgeuse. De plan rectangulaire, cet ensemble comprend un corps de logis, un mur d'enceinte et des communs. Même si on ne voit maintenant plus aucune trace d'obstacles d'approche extérieurs, il est permis de supposer qu'un fossé entourait jadis toute la forteresse. Le corps de logis rectangulaire qui occupe le côté étroit nord de la cour a vraisemblablement été construit en deux étapes. Sa partie la plus ancienne consistait à l'origine en une tour d'habitation isolée. Plus tard, des bâtiments furent greffés sur son côté étroit et en même temps, on érigea un mur d'enceinte tout autour de la cour. Bien que cet ensemble soit en majeure partie en ruine - seules sont encore sous toit les annexes post-moyenâgeuses et la plus ancienne partie du bâtiment d'habitation - on peut en le voyant se faire une idée satisfaisante de ce qu'était une demeure seigneuriale à caractère aussi bien défensif que représentatif. Une large porte en plein ceintre, au piédroit exécuté en moellons soigneusement équarris, donne accès à la cour. Le corps de logis comprend quelques meurtrières étroites et une sortie donnant sur des latrines en encorbellement, de même que des cheminées et des ouvertures d'évier, témoins de son habitabilité d'autrefois. La partie nord de l'aile possède de plus une fenêtre en plein cintre particulièrement belle.

Le toit en bâtière qui jadis coiffait tout le corps de logis était entouré de créneaux bifides très décoratifs; quelques-uns nous sont restés. Faute de fouilles archéologiques, il n'est pas possible de se faire une idée de la genèse de cet intéressant ouvrage. II se peut que ses plus vieux éléments remontent à 1200 environ, ses constructions d'agrandissement à 1300. On suppose toutefois que cet ensemble s'élève sur l'emplacement d'un ouvrage beaucoup plus vieux, datant éventuellement du début du Moyen Age. La construction actuelle représente une cour seigneuriale défensive ayant servi vers 1250 de castalderia, c'est-à-dire de centre administratif d'un district fiscal; comprenant les villages de la Riviera de Castione à Osogna, ce territoire appartenait au chapitre de Milan. La castalderia semble avoir remplacé une cour seigneuriale plus vieille, citée en 1120 déjà dans un document et figurant à l'origine parmi les biens royaux lombards. Nous ne savons toutefois pas dans quelles circonstances cette ancienne cour a passé aux mains du chapitre de Milan.
Au XIVe siècle, la castalderia, et avec elle les droits fiscaux en découlant, fut cédée à des particuliers. Elle appartint un certain temps aux Orelli de Locarno. Un texte fait mention d'un certain Bonifazio d'Orello di Locarno domicilié à Claro. On ignore toutefois si cet homme habitait la castalderia, car à part celle-ci et le Castello dei Magoria, on trouvait encore dans la région de Claro un troisième château fort, érigé sur une saillie rocheuse dominant le village. On ne possède aucun renseignement sur la date de sa construction, ni sur ses habitants. Pour tirer quelques indications des maigres traces qui en restent, il faudrait procéder à des fouilles.

Bibliographie

Home | châteaux du canton | châteaux suisses

Grynau

©Les châteaux suisses. Die Schweizer Schlösser. The Swiss Castles