Voyage à Moscou du 5 au 11 mai 2013

Le Kremlin

kremlin
kremlin

Enceinte du Kremlin

Kremlin de Moscou est une grande forteresse située au cœur de Moscou, la capitale de la Russie.

Après avoir été la résidence officielle des tsars, puis des dirigeants de l'URSS, il devient le centre politique de la Fédération de Russie, car étant la résidence officielle et le lieu de travail du président de la Fédération.

Cet ensemble prestigieux est le plus célèbre kremlin, mot qui désigne une forteresse urbaine. La forme est à peu près triangulaire.

Il rassemble à l’intérieur de son enceinte extérieure, dominant la Place Rouge et la Moskova, des palais et des cathédrales.

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin, place rouge

kremlin

Enceinte du Kremlin, place rouge

kremlin

A l'intérieur du Kremlin

kremlin

A l'intérieur du Kremlin

kremlin

A l'intérieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

Le Palais des Armures est un bâtiment situé dans l'enceinte du Kremlin de Moscou. Construit sur les plans de l'architecte Konstantin Thon en 1851 (à qui l'on doit également le Grand Palais du Kremlin et la Cathédrale du Christ Sauveur), il arbore une façade d'apparat.
La première mention du Palais remonte à 1508. On y confectionnait et conservait alors des armes et défenses de corps royales.
Aujourd'hui, il abrite un riche musée où est présenté l'ensemble des trésors accumulés par les princes et les tsars au cours des siècles tels que armes, armures, couronnes et costumes royaux, carrosses, trônes, mobilier ainsi qu'une magnifique collection d'œufs de Fabergé. Un fonds diamantaire qui le jouxte contient une collection éblouissante de pierres précieuses dont le célèbre diamant Orlov et des chefs-d'œuvre de joaillerie.

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

Le Grand Palais du Kremlin fut construit entre 1837 et 1851 à l'intérieur du Kremlin de Moscou. Il fut dessiné par une équipe d'architectes, sous l'autorité de Konstantin Thon, pour affirmer la puissance de l'autocratie russe. C'est aussi Konstantin Thon qui fut l'architecte du Palais des Armures et la Cathédrale du Christ Sauveur.
Le Grand Palais du Kremlin était la résidence du tsar lorsqu'il se trouvait à Moscou. Sa construction nécessita la destruction du précédent palais baroque qui se trouvait sur les lieux, ainsi que de l'église de Saint-Jean-le-Baptiste.
Le palais fait 125 mètres de long, 47 mètres de haut et a une superficie de 25 000 mètres carrés. Il contient le Palais des Térems, neuf églises du XIVe, XVIe et XVIIe siècles et plus de 700 chambres. L'aile ouest accueille des réceptions d'état et anciennement les chambres de la famille impériale.
Les cinq halls de réception (Georgievsky, Vladimirsky, Aleksandrovsky, Andreïevsky, and Ekaterinsky) sont ainsi nommés d'après les ordres de la Russie impériale. Aujourd'hui, le hall Georgievski est utilisé pour des réceptions diplomatiques ou d'état, ainsi que pour les cérémonies officielles. Les traités internationaux sont habituellement signés dans le hall Alexandrovsky, qui mène au Palais à Facettes, à la chambre de la Tsarine, aux Palais des Térems et au Palais des Congrès du Kremlin. Durant la période soviétique, le hall Aleksandrovsky et le hall Andreïevsky étaient utilisés pour les conférences du Soviet suprême de l'Union soviétique ; ils furent grandement restaurés dans les années 1990 pour retrouver leur style d'origine.

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

Cathédrale de la Dormition de Moscou

Après avoir visité les villes de Pskov, Vladimir et Novgorod afin de s'imprégner des traditions architecturales locales, Fioravanti se mit au travail et bâtit en l'espace de quatre ans un véritable chef-d'œuvre.
C'est la première église en pierre de Moscou. Les tsars s'y faisaient couronner et s'y mariaient, on y élisait et inhumait les chefs de l'église russe. L'iconostase et les peintures qui ornent ses murs, essentiellement du XVIIe siècle, sont particulièrement remarquables. C'est la plus ancienne, la plus grande et la plus importante des églises du Kremlin. Elle a été construite en lieu et place d'une petite église érigée en 1330 par Ivan Ier pour marquer l'accession de Moscou au statut de siège de l'Église orthodoxe russe.


Le nom fait référence à la Dormition de la Vierge, qui correspond pour les églises chrétiennes orientales et orthodoxes à ce qu'appellent « Assomption » les catholiques. Ces deux termes s'appliquent au même événement de la tradition chrétienne, mais les deux notions ne sont pas identiques : parler de la cathédrale de l'Assomption est donc inapproprié mais est souvent usité.
C'est sur les marches de la cathédrale de la Dormition que Ivan III déchira le traité qui soumettait Moscou au pouvoir mongol et déclara ainsi l'indépendance de la Russie.


1547 : Sacre d'Ivan le Terrible
À 16 ans, le prince de Moscou Ivan IV est sacré "empereur et autocrate de toutes les Russies" dans la cathédrale de la Dormition, à Moscou. La politique d'Ivan IV sera marquée par de nombreuses réformes et par un affaiblissement de la puissance des princes russes. Quand son régime et la répression se feront de plus en plus durs à la fin de son règne, Ivan sera surnommé "le Terrible" ou "le Redoutable".


1613 : Le premier des Romanov
La cathédrale de la Dormition au Kremlin rassemble le Zemski sobor (les états généraux) pour l'élection du nouveau souverain de la Russie. Un jeune homme de 16 ans est désigné, Michel Romanov. Il est le petit-neveu de la tsarine Anastasie et le fils de Philarète qui a évincé l'usurpateur Boris Godounov. Le 2 mai, Michel Romanov fera son entrée dans Moscou et sera couronné tsar sous le nom de Michel III de Russie. Sa dynastie régnera sur la Russie jusqu'à la révolution de 1917.

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

Le palais des Térems est un palais situé dans l'enceinte du Kremlin de Moscou en Russie, qui servait naguère de lieu de résidence aux tsars. Aujourd'hui, le bâtiment n'est pas accessible au public, car il sert désormais de résidence officielle au président de la Russie.
Ce petit bâtiment de brique dont le nom est dérivé du mot grec τερεμνον signifiant « logement », a été édifié entre 1635 et 1637, par les architectes Bajen Ogurtsov, Trefil Chatourine, Antip Konstantinov et Larion Ouchakov.
Il s'agit d'un véritable chef d'œuvre, dont l'architecture est inspiré par l'isba russe traditionnelle en bois. Ses chapelles privées sont coiffées de onze coupoles décorées de carreaux de faïence polychrome et de croix dorées.
Il se présente sur cinq niveaux :
• le rez-de-chaussée était destiné à la conservation de l'eau, les bougies et les légumes en conserve.
• le premier étage était occupé par les ateliers de la tsarine, où étaient confectionnés les vêtements de la famille royale.
• le deuxième étage comprend une salle de bains, approvisionnée par un château d'eau.
• le troisième étage, surplombant la Moskova, était occupé par les appartements du tsar, comprenant une chambre à coucher, une salle de prière, la salle du trône, et la salle du bureau du tsar. Devant cette dernière se trouve une boîte destinée à recevoir des pétitions.
• le quatrième étage comprend une pièce secrète où le tsar tenait ses réunions privées.

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

La cathédrale de l'Annonciation est l'un des édifices religieux groupés autour de la « Place des cathédrales » du Kremlin de Moscou.
Description
Elle a été édifiée entre 1485 et 1489 par un architecte de Pskov, succédant à cet emplacement à un édifice datant du XIVe siècle, reconstruit en 1416 et qui portait le même nom. À l'origine le monument possédait trois coupoles (deux d'entre elles ayant été construites vers 1572). Il était cerné par un parvis sur trois de ses côtés. En 1562-1564, on lui ajouta quatre chapelles latérales à simple coupole. Les entrées nord et ouest sont décorées de portails en calcaire du XVIe siècle. La structure est très influencée par l'architecture de la Renaissance italienne. Les portes en bronze des portails nord et ouest sont dorés à l'or fin. Le sol de l'édifice est recouvert de jaspe provenant de la cathédrale de Rostov. Les parois conservent des fragments de peintures par le peintre Théodose (1508) et d'époques plus récentes. L'iconostase comprend de saintes icônes du XIVe au XVIIe siècle (certaines d'entre elles par Andreï Roublev, Théophane le Grec, Prokhor) et d'autres datant du XIXe siècle.
Du temps des tsars, cette cathédrale était la chapelle privée de la famille impériale. Son chapelain fut le confesseur personnel des membres de la famille du tsar jusqu'au début du XXe siècle.

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

Le Tsar Pouchka (littéralement le « roi des canons ») est un canon gigantesque, fondu en 1586 par le maître russe Andreï Tchokhov, à la demande du tsar Fédor Ier, fils d'Ivan le Terrible. Il pèse 39 312 kg, a une longueur de 5,34 m, un calibre de 890 mm, et un diamètre externe de 1 200 mm.

Il a été conçu pour tirer de la mitraille pour la défense du Kremlin en temps de guerre.
Il n'a toutefois jamais été utilisé et pourrait bien avoir été créé uniquement comme prouesse d'ingénierie militaire.

Le canon est décoré de bas-reliefs, l'un d'entre eux représentant notamment le tsar Fédor Ier à cheval. L'affût original a été construit au XVIe siècle, mais a été détruit par un incendie en 1812.

Le nouvel affût et les boulets en fonte ont été fondus en 1835. Le canon est exposé au Kremlin à Moscou, à côté de la Tsar Kolokol. Il a été restauré en 1980. LeGuinness des records le décrit comme le plus grand obusier jamais construit.

Les boulets exposés n'ont jamais été conçus pour être utilisés : ils sont d'un diamètre supérieur à ce que le canon pourrait utiliser. La légende raconte qu'ils ont été fondus à Saint-Pétersbourg, trois centimètres trop gros, comme plaisanterie pour marquer la rivalité avec Moscou.

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

Le palais à Facettes est un petit palais situé dans l'enceinte du Kremlin de Moscou, sur la place des cathédrales (adossé au Grand Palais, entre la Cathédrale de l'Annonciation et le Palais des Térems).
Il a été édifié entre 1487 et 1491 par les architectes italiens Marco Ruffo (en) et Pietro Antonio Solari et doit son nom à la taille « en facette » de la pierre blanche qui recouvre sa façade.
Au XIXe siècle, le Palais à facettes fut intégré au Grand Palais du Kremlin, tout comme le Palais des Térems. Il représente tout ce qui subsiste d'un plus vaste palais royal construit par ordre du tsar Ivan III à partir de 1465 - les travaux devaient durer six ans. Son premier étage comprend la salle principale et le Vestibule Sacré qui la jouxte. Les deux salles sont richement décorées à fresque et avec des sculptures dorées. La grande salle, couverte d'un plafond magnifique, mesure environ 500m 2. C'était la salle du Trône et une salle de banquets à l'usage des tsars. Elle est utilisées de nos jours pour des réceptions officielles.
Sur la façade méridionale du Palais se trouve le Perron Rouge (ou Escalier Rouge, le mot russe pour "rouge" signifiant également "beau"). Les tsars descendaient par cet escalier pour se rendre à la cathédrale de la Dormition de Moscou aux cérémonies de couronnement. La dernière de ces processions eut lieu en 1896 pour le couronnement de Nicolas II. Lors de la Révolte de Moscou de 1682, plusieurs des membres de la famille de Pierre le Grand furent précipités au bas de l'escalier sur les lances des streltsy.
Détruit sous Staline pendant les années 1930, l'escalier a été reconstruit en 1994 à l'identique et à grands frais.

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

Tsar Kolokol (En russe: « Tsar des cloches » ) est un maître-bourdon en bronze qu'on peut voir au Kremlin de Moscou, pesant 201 924kg, d'une hauteur de 6,24 mètres et d'un diamètre de 6,60 mètres. Il a été fondu en 1735 par une équipe de 200 hommes, supervisés par les maîtres artisans Ivan Motorin puis son fils Mikhail, à la demande de la tsarine Anna Ire, pour réaliser le rêve de son grand-père Alexis Ier. Ses ornementations comme les portraits et textes ont été faites par V. Kobelev, P. Galkin, P. Kokhtev, P. Serebryakov et P. Lukovnikov.
La cloche a été brisée lors d'un incendie en mai 1737 : un éclat de 11,5 tonnes s'en est détaché. Elle était alors encore dans sa fosse de coulage, et c'est le choc thermique entre le feu et l'eau d'extinction qui a été fatal. C'est en 1836 que la cloche Tsar Kolokol a été déterrée de sa fosse par l'architecte Auguste Ricard de Montferrand pour être déposée à son emplacement actuel, à côté de la tour d'Ivan Le Grand.
La Tsar Kolokol succède à deux autres cloches qui furent appelées tsar de toutes les cloches : la première au début du XVIIe siècle, la deuxième en 1654 pesait environ 130 tonnes, et fut détruite en 1701. Il semble que ces cloches furent détruites dans le but de les refondre en plus grand, jusqu'à la troisième génération.
L'analyse de l'alliage effectuée à partir d'un morceau brisé par le laboratoire impérial du corps des mines, donna le résultat suivant :
• cuivre 84,51 %
• étain 13,21 %
• soufre 1,25 %
• divers (zinc, arsenic, ...) 1,03 %.
Le qualificatif Tsar de, dans le nom de cette cloche, provient d'une habitude russe de nommer ainsi toute sortes de très grandes réalisations, comme Tsar Bomba, la plus puissante bombe à hydrogène à avoir explosé, ou comme Tsar Pouchka, le plus grand obusier jamais construit.

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

Près des murs du Kremlin, entre la tour Komendantskaïa et la tour Troïtskaïa, s'élève un intéressant édifice civil construit en 1652, le Palais des Menus Plaisirs .
Il a été édifié pour le beau-père du Tsar Alexis Mikhaïlovich (donc le père de la tsarine Marie), le boyard Ilya Danilovitch Miloslavski qui y vécut 16 ans. Après sa mort, le bâtiment de trois étages fut agrandi et converti en lieu de "spectacles et autres menus plaisirs" (concerts, pièces de théâtre, marionnettes...) d'où son nom actuel.
Il fut longtemps un lieu d'habitation (térem) d'une partie de la famille du tsar (ses sœurs, par exemple). C'est dans ce palais que Pierre Premier "le Grand" reçut son éducation élémentaire (sous la direction de Zotov)
Il devint ensuite la résidence du commandant du Kremlin (d'où le nom actuel de la tour contre laquelle il est adossé).

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

A l'intÚrieur du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Devant le Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin

kremlin

Enceinte du Kremlin: la billeterie

kremlin

Près du Kremlin

kremlin

Près du Kremlin

kremlin

Près du Kremlin

 

Les commentaires proviennent en partie de l'encyclopÚdie en ligne wikipedia

Home

© copyright