Le château de Mex d'En Bas

Mex

Mex

Mex

Mex

Mex

A quelques kilomètres seulement de Lausanne, peu après Mézery et avant Cossonay, le village de Mex a le privilège d'abriter deux châteaux. Et, comme tous deux sont châteaux de Mex, on les distingue seulement en parlant du château d'en haut et du château d'en bas.

1403: Première mention d'une seigneurie de Mex, subdivision de la seigneurie existante et constitution du domaine du Château d'en bas. Le château d'en haut, par contre, date du XVIIIe siècle.

1579-1772: Pierre de Charrière acquiert le domaine qui avait appartenu auparavant à divers propriétaires, réunit les droits et fiefs des deux domaines et constitue le domaine du château d'en bas.

1772-1797: Intermède Philippe Plantamour qui effectuera de gros travaux.

1797-1932, l'histoire du château d'en haut et du château d'en bas se confondront puisque tous deux reviendront aux de Charrière de Sévery.

1932-1944: le château d'en bas est acheté par Antoine et André Livio

1944: Acquisition de la propriété par la famille des actuels propriétaires.

 

Mex

Mex

Le château d'en bas (autres vues aériennes de Mex)

Description:

Les bâtiments s'articulent autour d'une cour. Au sud, le corps de logis devant lequel s'ouvraient des jardins. Au nord, les bâtiments ruraux. A l'ouest une dépendance. Devant les dépendances, un long fossé longitudinal Nord-Sud, aujourd'hui comblé.

 

Mex

Mex

Mex

Mex

Le château d'en bas: détails des trois grands tableaux évoquant des scènes de chasse, vers 1840-1845

Mex

Mex

Mex

Mex

Mex

Avant 1565, traces d'un premier bâtiment carré, peut-être une tour. On peut voir une trace d'un chaîne d'angle au centre de la façade nord du château.

 

Mex

En 1565, Benoît Comte agrandit le château vers l'Est et fait édifier la tour d'escalier Sud-est par les maçons Aymon Besson et Jean Tavel, installés à Lausanne. La partie Est du corps de logis semble contemporaine, au vu de la similitude des modénatures des cordons et encadrements. Cette tour d'escalier est la première de Suisse romande édifiée sur le principe de l'escalier à repos.

En 1652, création d'une tourelle des latrines et d'une galerie des circulation sur la façade sud. Noter qu'à cette époque, l'accès au château se fait par une cour Sud. Cette disposition réorganise les pièces d'habitation.
La façade sud et sa galerie à arcades surbaissées au rez, en anse de panier au 1er et en arc déprimé au 2e est unique dans le canton. Noter aussi les colonnes d'ordre toscan et les balustrades d'influence française et italienne.

Au rez-de-chaussée, logent probablement une salle à manger dans la partie Est et des pièces de service dans la partie Ouest, dont lavoir, chambre à lessive, dépenses, fruitier.

A l'étage, belles pièces au Sud, "cabinets", c'est-à-dire des pièces dépendantes des premières au Nord.

Au début et au milieu du XVIIIe siècle, diverses campagnes successives d'entretien et de "mises au goût du jour" des aménagements intérieurs. Installation de poêles à catelles, dont un seul subsiste.

Mex

Mex

Mex

Mex

Mex

Mex

Pendant sa courte possession, Philippe de Plantamour fait effectuer de considérables travaux, notamment l'édification de la ferme au nord de la cour du château (1780). C'est probablement à cette époque que l'entrée au château est déplacée au centre de la cour.

Mex

Mex

Mex

Dès 1841, important rénovation intérieure: création, au rez-de-chaussée, d'un salon orné de trois grands tableaux évoquant des scènes de chasse.

Entre 1915 et 1928, création de l'escalier actuel en lieu et place du salon et déplacement de l'entrée du château dans la cour Nord. Création du salon actuel où sont déplacés les tableaux.

Mex

Mex

Entre 1932 et 1943, création des caves et installation d'un chauffage central.

Intervention dès 1945: démolition de la porcherie, reconstruction de la grange après incendie diminution pour dégager de l'espace pour la route cantonale du bâtiment édifié en 1830 au nord du site (1961). création d'un bâtiment de liaison avec la ferme de 1780. Transformation de la partie habitable de celle-ci, ainsi que de la remise, four et fruitier à l'origine, remise, pigeonnier et deux chambre pour faire les vers à soie, sis à l'ouest de la cour en habitation (vers 1975)

Mex

Mex

Les aviateurs au château de Mex

Le 31 août 1948, Anton Eric Scotoni obtenait de l'Office aérien fédéral à Berne l'autorisation d'utiliser pour son propre usage le terrain d'aviation qu'il avait aménagé sur la propriété familiale du château de Mex. Les dimensions de la piste en herbe étaient de 400 mètres sur 30 mètres.

Aussi étrange qu'il puisse paraître, le domaine du château d'en bas a été sauvé grâce à sa piste d'aviation. En son temps, en effet, le châtelain de Mex pilotait de petits avions et conviait volontiers ses amis à venir atterrir sur la piste aménagée au bas du grand parc. « Il m'arrivait alors souvent de faire le voyage de Zurich à Mex dans des conditions parfois même difficiles ». Or, dans les années septante, il avait été prévu que le tracé de l'autoroute Lausanne-Yverdon passe juste au-dessous du château, déparant définitivement ce merveilleux endroit. Par bonheur, l'Office fédéral de l'air intervint en s'opposant à de tels plans puisque cette piste privée jouait le rôle de terrain de secours.

Ce champ d'aviation fut définitivement fermé à la fin des années septante.

Déjeuner à côté du champ d'aviation

Bibliographie

Home | châteaux du canton | châteaux suisses

©Les châteaux suisses. Die Schweizer Schlösser. The Swiss Castles