La tour de Gourze (auf deutsch)

gourze
Gourze

Autres vues aériennes de la Tour de Gourze

La Tour de Gourze est aujourd'hui un cube d'environ 900 m3 sans ouverture à l'exception de celle qui a été artificiellement pratiquée en 1879. Elle est surmontée d'un parapet construit en 1879 qui borde une plate-forme de 2 m de large, munie à l'intérieur d'un garde - fou. On y accède par des escaliers qui ont été construits en 1939.

En 1279 on trouve la première mention de la Tour dans un document, mais sa construction remonte à plus haut. Le territoire où elle est construite appartient à l'évêque de Lausanne.

gourze

Au début du XIVe siècle, la Tour de Gourze fut brûlée et démantelée. La Tour était en piteux état et le resta pendant des années. Le 17 octobre 1397, l'évêque Guillaume de Menthonnay, désirant qu'elle fut restaurée et gardée, l'inféoda à Jean de Canturio de Milan, son maître des monnaies, mais en se réservant le lac de Bret, la souveraineté et la juridiction. Jean de Canturio prit l'engagement de rebâtir, recouvrir et maintenir la Tour en bon état, de la tenir constamment à la disposition de l'évêque, de n'y recevoir sous aucun prétexte des hommes de guerre étrangers et de ne se livrer à aucune hostilité sans permission. Il lui était interdit d'aliéner une portion de la terre sous peine de nullité.

gourze

De 1397 à 1530, le domaine de Gourze restera propriété de la succession Canturio, jusqu'au moment où Etienne Gaudin et Joffredaz Rosset, sa soeur, décidèrent de vendre cette terre et la Tour à la paroisse de Villette. La vente à des roturiers fut cause de certaines difficultés: c'est bien à noble Rodolphe de Chalon et à Etienne de Lavaux que la vente fut faite, mais c'est la paroisse de Villette qui payait.

gourze

En 1536, c'est l'occupation bernoise, la Tour changea de maître mais non de propriétaire.

Au moment du partage de la grande commune en 1824, la forêt d'une pose, adjacente à la Tour de Gourze, resta propriété indivise des 6 communes (Forel, Grandvaux, Villette, Epesses, Riex, Cully) de l'ancienne paroisse. La décrépitude de la tour commença sérieusement. On sait que le bon moyen pour ruiner une construction est d'en attribuer l'entretien à plusieurs propriétaires...

gourze

Grâce à l'initiative du pasteur François Naef et du syndic Charles Fonjallaz des travaux de restaurations furent entrepris en 1878. Le paiement de ces travaux, à partager entre les 6 communes, ne fut pas une petite affaire.

En 1884, une convention fut signée pour édifier un signal de triangulation au-dessus de la Tour.
(Coordonnées 546 433.3 et 151 314.9)

En 1910, à la suite d'une transaction, les terres de Gourze et le Signal de Grandvaux devinrent propriété de l'Etat de Vaud. Le Signal de Grandvaux et 669 m2 de forêt furent revendus par l'Etat en 1936 à un particulier.

Bibliographie

Home | châteaux du canton | châteaux suisses

©Les châteaux suisses. Die Schweizer Schlösser. The Swiss Castles