Le château de Coppet: Les pièces en visite libre.

En attendant le départ d'une visite guidée. C'est dans cette pièce que les visiteurs peuvent acquérir cartes postales, brochures, livres concernant Necker, Mme de Staël et leurs amis, ainsi que des objets divers en rapport avec Coppet.

Le visiteur est invité à jeter d'abord un coup d'oeil sur l'ancienne salle de bains, encore garnie de sa baignoire d'origine en cuivre et de divers instruments de toilette. La pièce, aux tons dégradés de rose, présente également de beaux plans en couleurs du domaine vers 1870.

Coppet la salle à manger d'été

La première pièce d'apparat est la salle à manger d'été, dont les fenêtres s'ouvrent directement sur le parc, et au premier plan sur un majestueux cèdre centenaire. Le plafond a conservé sa décoration de stucs d'époque, avec à chaque angle le symbole des quatre saisons. Dans une vitrine sont disposées quelques unes des pièces d'un important service en porcelaine de Paris blanc et or décoré d'un "S" gothique, commandé par Auguste de Staël, le fils aîné de Mme de Staël, vers 1820.

Au mur est accrochée une des très rares séries complètes des précieuse gravures exécutées en France sous le règne de Louis XV, à la demande de Kien Long, retraçant la victoire de cet empereur de Chine sur ses ennemis mongols. Les différentes scènes d'abord peintes par des jésuites en poste à Pékin furent ensuite redessinées et gravées, non sans mal, par des artistes français célèbres tels que Saint-Aubin, Moreau le Jeune, etc. Il s'agit de la seule série complète qui soit conservée à plat dans ses cadres d'origine.

La table en acajou, d'époque XVIIIème comme les sièges, supporte en son centre un surtout en bronze doré qui fut celui de Mme de Staël.

Enfin la petite pièce voisine aménagée au rez-de-chaussée de la tour, est le "lave-mains", où les convives pouvaient se rincer les doigts avant et après les repas, dans une vasque en marbre surmontée d'un réservoir en cuivre.

Louise de Broglie

Un très beau portrait de Louise de Broglie, comtesse d'Haussonville (petite-fille de Mme de Staël), réplique de celui par Ingres, surmonte un piano de l'époque, car elle avait été une des élèves de Chopin.

La visite guidée

Bibliographie

Home | châteaux du canton | châteaux suisses| entrée du château |

©Les châteaux suisses. Die Schweizer Schlösser. The Swiss Castles