Lucerne : Le château de Mauensee (auf Deutsch)

mauensee

Das Schloss in 1767 Herrliberger

Mauensee

Autres vues aériennes de Mauensee

L'idyllique lot qui agrémente le lac de Mauensee, au sud-ouest de Sursee, est occupé par les vestiges du château du même nom, un ouvrage qui rappelle la forteresse de Schwanau, sur le lac de Lauerz. Erigé sur une terrasse épaulée par des murs de soutènement, l'édifice cubique du château de Mauensee domine toute l'île. Au Moyen Age déjà, un ouvrage défensif s'élevait à cet endroit; il formait le centre d'une seigneurie qui au cours des siècles devait connaître un sort bien agité. Il n'est rien resté de cette forteresse médiévale, son site ayant été radicalement modifié lorsque fut édifié, vers 1605, un nouveau bâtiment. Des vues datant des XVIIe et XVIIIe siècles nous montrent une construction à apparence de château. De plan rectangulaire, le mur qui l'entoure est flanqué aux angles de tourelles carrées saillant vers l'extérieur, coiffées de toits en pyramide. La chapelle domestique se trouvait à l'intérieur de cette ceinture, à l'angle nordest. Une passerelle de bois couverte menait du bâtiment d'habitation à la haute tour logeant les latrines, construite au milieu du mur septentrional. Le mur d'enceinte, les tourelles et la chapelle ont maintenant disparu; seul est resté l'édifice principal. Aujourd'hui, le château et ses abords rappellent plus une gentilhommière française qu'un château du Moyen Age finissant, une impression que renforce encore le petit jardin baroque aménagé devant le bâtiment. Modeste construction de trois étages, ce dernier est pourvu de fenêtres au profil gothique et coiffé d'un léger toit en demi-croupe. Taillée dans du calcaire, la porte principale, de forme Renaissance et portant la date de 1700, donne son accent à la façade est.

Mauensee

Mauensee

Au Moyen Age, le petit lac de Mauensee servit de frontière à plusieurs domaines. Ainsi, les seigneuries de Büron et de Ruswil y confinaient avec le district de Sursee. Une moitié du lac appartenait aux seigneurs de Büron, qui avaient fait construire sur l'îlot un ouvrage défensif, centre d'une petite seigneurie d'essartage. Au cours du XIlle siècle, l'île et son château passèrent aux mains des Habsbourg, qui en font mention en 1275 dans l'un de leurs terriers. Le château semble avoir été abandonné vers 1300, ou pour le moins n'avoir plus été que partiellement habité à partir de cette date. Au XIVe siècle, la seigneurie de Mauensee, ses terres et les revenus en découlant appartinrent à différents ministériaux habsbourgeois. Longtemps, ce furent les sires de Bütikon qui les détinrent à titre de fief. Puis ils allèrent au couvent de Beromünster. Les seigneurs de Grünenberg eurent eux aussi part à la propriété; leurs prétentions remonteraient même au début du XIIIe siècle, II est également établi que vers 1315, Rodolphe d'Aarbourg détint des droits de gage sur Mauensee. Lors de la guerre de Sempach, la forteresse semble avoir été endommagée, en 1388, par les Confédérés en colère, mais il n'est pas possible d'attester une telle incursion. D'ailleurs les guerriers suisses ne purent certainement plus causer de bien gros dégâts, car l'ouvrage ne devait plus être habité à cette époque. En 1455, le canton de Lucerne réussit à faire l'acquisition du château de Mauensee et de la seigneurie qui en dépendait. Mais deux ans plus tard déjà, il les revendait à l'honorable Hans Ulrich Schnyder, bourgmestre de Sursee. On sait que par la suite, plusieurs familles du patriciat lucernois - les Volger et les Pfyffer par exemple - devinrent propriétaires de l'île. Lorsque le bourgmestre Miche! Schnyder de Sursee épousa Catherine Pfyffer, la seigneurie revint une nouvelle fois à la famille Schnyder. Le nouveau propriétaire prit alors le nom de Mauensee et adopta les armoiries de la seigneurie, «de sable au poisson volant d'argent». En 1605, il fit construire à la place des ruines un manoir entouré d'un mur d'enceinte. Les éléments de l'architecture défensive médiévale - enceinte, portes et tours - qu'il conserva perdirent naturellement leur signification militaire et ne jouèrent plus qu'un rôle décoratif. En 1607 déjà, le châtelain céda sa propriété à son beau-père, mais conserva le lac. Au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, Mauensee changea à plusieurs reprises de propriétaire. C'est à l'époque de la famille Eggstein, de Zofingue, que furent supprimés le mur d'enceinte et ses tourelles d'angle, de même que la chapelle domestique.

Mauensee

La propriété se trouvant en mains privées, le public n'y a pas accès.

Mauensee
Mauensee

Bibliographie

Home | châteaux du canton |châteaux suisses

swisscastles

©Les châteaux suisses. Die Schweizer Schlösser. The Swiss Castles