Les Grisons :
Château Fracstein (auf deutsch)


Fracstein

Description

C'est à l'entrée du Prättigau, là où la Landquart se fraie un étroit passage entre d'abruptes parois de rocher que se trouvent les vestiges du château rupestre de Fracstein, au pied d'un énorme escarpement. Si la situation des autres ouvrages rupestres grisons est caractérisée par leur isolement, comme à Rappenstein, ou leur inaccessibilité, comme à Marmels et à Kropfstein, la disposition architecturale de Fracstein est, elle, marquée par un aménagement dans un défilé rocheux traversé par une importante voie de transit. C'est en effet par la cluse de Fracstein que se faufilait l'ancienne route reliant le lac de Wallenstadt à la Basse-Engadine après avoir franchi le col de la Flüela.

Les vestiges de Fracstein se limitent à quelques pans de mur du bâtiment central et d'une petite maison d'habitation, dont on pense qu'elle servit de cure. A aussi presque entièrement disparu le barrage de route qui, du pied de la paroi rocheuse descendait jusqu'à la berge de la Landquart et verrouillait la cluse à son extrémité inférieure. Lors de la construction de la ligne de chemin de fer et de la route moderne, des restes remarquables de ce mur de retranchement ont été enlevés, de sorte que seuls quelques rares éléments subsistent encore de nos jours. Mais on possède par bonheur une bonne reproduction de l'ouvrage fortifié de Fracstein datant du milieu du XVIe siècle. On y voit les bâtiments déjà délabrés du corps de logis, de la chapelle et du mur de retranchement. Ce dernier était doté de créneaux et de meurtrières et la route passait par une porte surmontée d'un arc ogival et dotée d'une bretèche.

Histoire

Les sources historiques sont muettes quant aux débuts de l'ouvrage de Fracstein. Au XIIIe siècle, le château se trouvait entre les mains des seigneurs d'Aspermont, qui réussirent à cette époque à constituer dans la région de Maienfeld et dans le secteur inférieur du Prättigau une importante seigneurie. Il se peut que ce soient eux les bâtisseurs du corps de logis. Au XIVe siècle, leurs biens patrimoniaux furent partagés et c'est à ce moment que Fracstein parut pour la première fois dans des textes. En 1338, Eberhard et Ulrich d'Aspermont vendirent leurs biens du Prättigau à Frédéric V de Toggenbourg et à Ulrich de Matsch, qui les possédèrent en commun jusqu'en 1344, date à laquelle ils procédèrent à un partage. Fracstein, porte du Prättigau, demeura cependant entre les mains des deux familles et le château partagea dès ce moment le sort du Prättigau

Il doit avoir été peu à peu abandonné à la fin du Moyen Age. Le corps de logis a-t-il toutefois été utilisé jusque dans le courant du XVe siècle? On l'ignore. Tout ce qu'on sait, c'est qu'il était en ruine au XVIe siècle. La chapelle, citée pour la première fois dans un document de 1370, semble avoir rempli ses fonctions jusqu'à la Réforme. Puis, longtemps encore, elle servit de scène à de traditionnelles fêtes de printemps champêtres.

Bibliographie

Home | châteaux du canton | châteaux suisses

swisscastles

©Les châteaux suisses. Die Schweizer Schlösser. The Swiss Castles